música
Buscador

Letra de C'était L'Hiver - Francis Cabrel

Letra de canción de C'était L'Hiver de Francis Cabrel lyrics

Elle disait "j'ai déjà trop marché,
Mon cœur est déjà trop lourd de secrets,
Trop lourd de peines"
Elle disait "je ne continue plus,
Ce qui m'attend, je l'ai déjà vécu.
C'est plus la peine"
Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Même mes sourires lui faisaient peur
C'était l'hiver dans le fond de son cœur
Elle disait que vivre était cruel
Elle ne croyait plus au soleil
Ni aux silences des églises
Même mes sourires lui faisaient peur
C'était l'hiver dans le fond de son cœur

Le vent n'a jamais été plus froid
https://www.coveralia.com/letras/c-etait-l-hiver-francis-cabrel.php
La pluie plus violente que ce soir-là
Le soir de ses vingt ans
Le soir où elle a éteint le feu
Derrière la façade de ses yeux
Dans un éclair blanc
Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à côté du soleil
Comme les nouvelles églises
Mais si depuis ce soir-là je pleure
C'est qu'il fait froid dans le fond de mon cœur
Elle a sûrement rejoint le ciel
Elle brille à côté du soleil
Comme les nouvelles églises
Mais si depuis ce soir-là je pleure
C'est qu'il fait froid dans le fond de mon coeur



Vota esta canción:
0/10 ( votos)

Discos en los que aparece esta letra:

La letra de canción de C'était L'Hiver de Francis Cabrel es una transcripción de la canción original realizada por colaboradores/usuarios de Coveralia.
Francis Cabrel C'était L'Hiver lyrics is a transcription from the original song made by Coveralia's contributors/users.

Acordes de C'était L'Hiver en Lacuerda.net

¿Has encontrado algún error en esta página? Envíanos tu corrección de la letra